juil. 30, 2018 Carrières

Cinq étapes pour optimiser les performances du système de lubrification de votre broyeur

Mark Kennedy
Mark Kennedy
Senior Technical Training Instructor
Utiliser un broyeur avec de l'huile de lubrification contaminée (sale ou usagée) est une erreur courante. Lorsque l'entretien du système de lubrification est négligé, la poussière de roche peut infiltrer la centrale de lubrification et contaminer l'huile.
Two cone crushers pictured from above.

Lorsqu'une huile sale s'écoule sur les surfaces de contact du broyeur, elle a tendance à agir comme une pâte à roder ponçant les surfaces. Il en résulte alors une usure sévère des composants et des jeux de paliers excessifs qui provoquent le remplacement prématuré de composants de broyeur très coûteux. Au minimum, les vérifications, inspections ou entretien du système de lubrification doivent comprendre les étapes suivantes :

Surveillance de la température de l'huile de lubrification

On peut en apprendre beaucoup sur un broyeur à cône simplement en observant la température de l'huile du réservoir et en la comparant à celle de l'huile de retour. La température de retour doit être comprise entre 15 et 60ºC (60 et 140ºF), mais idéalement entre 38 et 54ºC (100 et 130ºF).

De plus, la température de l'huile doit être surveillée régulièrement par l'opérateur pendant son poste. Dès qu'il observe une différence de température entre l'huile du réservoir et celle du circuit de retour, il s'agit d'une situation anormale qui justifie une enquête.

Surveillance de la pression de l'huile de lubrification

Il est extrêmement important de surveiller la pression d'huile du boîtier de contre-arbre à chaque poste. Parmi les causes fréquentes d'une baisse de la pression d'huile de lubrification, on peut citer un faible débit d'huile dû à une usure importante de la pompe, une soupape de décompression défectueuse, mal réglée ou bloquée, ou un jeu dû à l'usure excessive des bagues.

La surveillance de la pression au contre-arbre à chaque poste permet de déterminer sa pression normale. Une fois celle-ci établie, des mesures correctives peuvent ainsi être planifiées et menées dans le cas d’une situation anormale.

Inspection du tamis du réservoir d'huile de retour

Un tamis filtrant le retour d'huile – typiquement d'une maille de 0,63 mm – est installé dans la centrale de lubrification. Toute l'huile de retour passe à travers ce tamis, et il est important de noter que seule l'huile doit traverser ce tamis.

Ce tamis a pour fonction d'empêcher les gros contaminants de pénétrer dans le réservoir d'huile de lubrification et d'être probablement entrainés dans la conduite d'aspiration de la pompe. Tout débris d'aspect inhabituel trouvé sur ce tamis mérite une enquête plus approfondie. Le tamis du réservoir d'huile de retour doit être inspecté quotidiennement ou toutes les huit heures.

Participation à un programme d'analyse d'huile

Aujourd'hui, l'analyse d'huile a pris sa place en tant qu'élément indispensable et précieux de la maintenance prédictive des broyeurs. Il n'y a qu'une seule chose qui usera l'intérieur d'un broyeur, c'est "une huile de lubrification sale". Une huile de lubrification propre est le facteur le plus important affectant la durée de vie des composants internes du broyeur.

La participation à un programme d'analyse d'huile vous permet de surveiller l'état de l'huile de lubrification tout au long de la vie du broyeur. Un échantillon d'huile du circuit de retour doit être prélevé une fois par mois, ou toutes les 200 heures de fonctionnement, et envoyé à un laboratoire pour analyse.

Les cinq principaux tests réalisés lors de cette analyse sont l'examen de la viscosité, de l'oxydation, de la teneur en eau, du nombre de particules et de l'usure de la machine. Un rapport d'analyse qui montre une situation anormale donne la possibilité d'enquêter et de corriger le problème avant la panne. N'oubliez pas qu'une huile de lubrification contaminée « tue » les broyeurs.

Entretien des reniflards du broyeur

Le reniflard du boîtier de contre-arbre et celui du réservoir d'huile fonctionnent ensemble pour permettre au broyeur, au réservoir d'huile et au circuit de retour d'huile correctement incliné de maintenir les conditions atmosphériques. Des reniflards propres assurent un écoulement sans restriction de l'huile de lubrification et aident à empêcher l'infiltration de poussière à travers le dispositif d'étanchéité de la tête.

Les reniflards sont des composants du système de lubrification souvent négligés. Ils doivent être inspectés chaque semaine, ou toutes les 40 heures de fonctionnement, et changés ou nettoyés si besoin.