févr. 5, 2020

Ofitas de Santutis répond à la volatilité du marché avec une installation polyvalente

La carrière Ofitas de Santutis se préparait à la reprise du marché espagnol de la construction. Le secteur des granulats du pays avait été sévèrement touché par la crise économique qui avait débuté en 2008. Avec un marché en reprise, mais toujours volatile, ils ont construit en 2016 une usine de concassage de granulats polyvalente et flexible qui pouvait facilement s'adapter à la capacité de production nécessaire et aux demandes du marché. L'opération pourrait facilement passer de 400 tonnes/h à 800 tonnes/h.

Construire une usine de broyage de granulats qui répond aux changements constants du marché

Le projet de carrière a commencé au début des années 2000 en demandant toutes les autorisations nécessaires. Après de nombreuses années de planification et d’étapes administratives, la carrière a été mise en service en 2016. L'exploitation Ofitas de Santutis est située dans la municipalité de Peñacerrada, en Alava, dans le nord de l'Espagne, près de Bilbao.

Iñigo Ajuria, propriétaire et directeur général du groupe OSF, et M. Carlos Fernandez, ingénieur directeur de la carrière Ofitas de San Felices, ont eu tout le temps de réfléchir à la conception de leur nouvelle usine. Pendant cette période, l'économie était instable, et ils voulaient donc une usine qui puisse facilement s'adapter à la capacité de production nécessaire et aux demandes du marché.

La carrière d'Ofitas, une exploitation d'ophite, produit du sable, du gravier et du ballast de haute qualité. Le ballast est principalement livré aux travaux d'infrastructure ferroviaire dans le centre et le nord de l'Espagne ; le ballast a un indice de Los Angeles compris entre 9 et 11, ce qui le rend utilisable sur le réseau des trains à grande vitesse. Le sable et le gravier sont destinés à des travaux locaux dans les environs.

L'installation a été conçue de manière à permettre de travailler avec un concasseur primaire, secondaire et tertiaire, ou avec deux concasseurs secondaires pour une production maximale de ballast, ou avec deux concasseurs tertiaires pour la production de gravier.

"Nous travaillons depuis longtemps avec Metso et nous avons établi des relations personnelles avec eux depuis de nombreuses années, et le niveau de confiance en eux est élevé. Nous n'avions aucun doute que Metso répondrait à nos demandes", déclare Iñigo. "Nous sommes extrêmement satisfaits de la solution qu'ils nous ont apportée. L'ensemble de l'usine nous donne les résultats souhaités en réponse aux changements exigés par le marché".

Une installation de broyage avec une configuration très innovante, multifonctionnelle et flexible.

La configuration de l'usine se compose du concasseur à mâchoires mobile primaire Lokotrack® LT125™ de Metso, suivi de deux concasseurs à cône Nordberg® HP4 fonctionnant comme concasseurs secondaires et tertiaires. Dans cette configuration, la capacité de l'usine est de 400 tonnes par heure. Cette configuration est la plus logique, mais les concasseurs à cône peuvent également fonctionner simultanément comme unités secondaires ou tertiaires. De ce fait, la capacité de l'usine est simplement doublée pour atteindre 800 tonnes par heure.

L'un des deux concasseurs à cônes Metso HP4 à Ofitas de Santutis

Iñigo et Carlos confirment tous deux que les broyeurs à cône HP4 sont les mieux adaptés pour le ballast de haute qualité qu'ils produisent.

"Ils se sont avérés être le meilleur type de concasseur à cônes pour ce type de produit. Ceci est basé sur leur capacité, la qualité du produit final et la longévité des pièces d'usure. Les concasseurs à cône HP sont également des machines très fiables. Étant donné la pierre dure de notre carrière, qui a une valeur d'abrasion de Los Angeles 10, la fiabilité n'est pas toujours évidente avec chaque concasseur à cône. Nous constatons également que les cribles Metso CVB™ sont très fiables et efficaces. Nous avons nos CVB 2060 depuis un certain temps", notent-ils.

Ce qui est également intéressant sur ce site, c'est le fait qu'aucun des convoyeurs ne repose sur le sol. Cela permet une grande souplesse de production et facilite l'entretien et le nettoyage. Ce type d'installation de convoyeurs est très rare. Les deux convoyeurs qui alimentent les concasseurs à cônes sont équipés de têtes pivotantes, ce qui permet d'accéder facilement aux concasseurs à des fins de maintenance.

Comme indiqué, un concasseur mobile Metso LT125 est utilisé comme station de concassage primaire pour alimenter l'usine lors du fonctionnement de la configuration primaire-secondaire-tertiaire. Toutefois, Ofitas de Santutis dispose également d'un second concasseur mobile pour transformer l'usine en deux lignes secondaires, si nécessaire.

Le criblage à Ofitas de Santutis se fait avec des cribles Metso CVB2060 à 3 et 4 étages

Ainsi, les deux "usines" polyvalentes et multifonctionnelles de Metso disposent chacune de leur propre concasseur primaire mobile, ce qui permet de configurer l'usine pour qu'elle puisse fonctionner avec les concasseurs à cône travaillant en tandem comme concasseurs secondaires ou tertiaires, en fonction de la demande de tailles de produits finis et de doubler la capacité de l'usine pour la porter à 800 tonnes par heure.

Ofitas de Santutis

La carrière Ofitas de Santutis fait partie du groupe OSF. Les deux autres carrières du groupe sont Ofitas de San Felices, dans la région de La Rioja, et Ofitas del Marquesado, à Granada. OSF est la propriété de la famille Iñigo depuis les années 60.

Après une longue période de fermeture due à la réduction de la demande du marché, OSF a ouvert à nouveau le site riche en ophite en 2016, la société recherchant des ressources minérales supplémentaires pour produire le ballast de l'ambitieux projet de train à grande vitesse Basque Y qui reliera trois grandes villes du Pays basque - Vitoria-Gasteiz, Bilbao et Donostia-San Sebastian - et reliera le Pays basque au reste de l'Espagne.

Santutis est réputée pour fournir un ballast de haute qualité (30 % de la production totale), et propose également à ses clients des produits de haute qualité en granulats de 4-12 mm, 12-20 mm et 20-25 mm, ainsi qu'un produit en sable de 0-4 mm pour la production de béton.

Iñigo et son équipe travaillent actuellement à 400 tonnes par heure. À l'avenir, ils envisagent d’installer un autre concasseur à mâchoires Lokotrack pour répondre à la demande du projet de train à grande vitesse Basque Y. Cela leur permettrait de doubler leur production de ballast, grâce à la flexibilité de leur usine.

Organigramme d'Ofitas de Santutis réalisé avec le logiciel de simulation Bruno

 

Logiciel de simulation Bruno
pour optimiser les process de production de granulats

Produits apparentés